PROJET  ARCHITECTURAL    « PROMENADE MÉGALITHIQUE »

  

                                                             INTRODUCTION 

 

 

Le projet « Promenade mégalithique », aura comme son nom l'indique, la forme d'un parcours, d'une promenade. Nous souhaitons que ce parcours soit composé au minimum de 6 sites répartis dans le merveilleux village d'Eslava.

 

Chaque site sera différent et indépendant des autres, il portera un numéro et une brève explication des raisons qui ont motivé cette construction ou de ce qui est évoqué à travers l'œuvre.

 

L'élément commun à toutes les œuvres que nous pouvons aussi nommer « fil rouge », est l'inspiration venue des monuments mégalithiques (menhirs, obélisques, cromlechs, dolmens.....), mais en ajoutant à cela une signification en lien avec l'histoire, les coutumes et traditions actuelles du village et du territoire auquel il appartient.

 

L'idée globale du projet est en fait suggérée par les vestiges, témoins de l'importante présence de différentes peuplades dans ce secteur, depuis l'âge de fer jusqu'à nos jours,  nous souhaitons avec ce projet proposer une réflexion sur notre propre vie, en voyant cela comme la continuité de ce passé qui a été un élément déterminant de notre façon de penser, de voir les choses et d'être.

 Cela nous engage à nous percevoir comme un maillon (eslabón en castillan) d'une longue chaîne qui va poursuivre son histoire après nous, ce qui implique aussi notre responsabilité face aux générations futures, nous souhaitons à travers le partage et l'esprit du projet promouvoir une fraternité et une responsabilité bienveillante face aux générations futures. Ce regard avec des perspectives à long terme nous semble indispensable à ce jour compte tenu de la tendance de notre société à se situer dans des réponses et solutions à court terme et dans l'immédiateté.

 

L'objectif de notre projet, outre embellissement du village, est aussi d'aider à le dynamiser ainsi que le secteur adjacent par le biais d'une fréquentation touristique croissante.

Nous pensons qu'Eslava et et la vallée de Aibar-Oibar où le village se situe, offrent trois attractions importantes aux visiteurs :

-sa nature, avec des paysages magnifiques, comme la traversée de Eslava ou Lerga en direction d'Ujue et Gallipienzo.

-sportive : avec les promenades et randonnées pédestres, mais aussi à cheval et à vélo sur des chemins en très bon état.

-artistiques, architecturales, patrimoniales et culturelles, et ce à travers une architecture médiévale remarquable et des sites archéologiques dignes de grand intérêt : Aibar-Oibar, Gallipienzo, Ujue,  Lerga, Abaiz, Santa Criz......... Nous souhaitons à court terme pouvoir rassembler non seulement les sites mais les femmes et les hommes amoureux de ces territoires qui souhaitent partager leur engagement pour la vie de ces territoires ruraux.

 

D'autre part, le secteur jouit aussi d'un nombre important d'infra structures et de services, aussi bien publiques, complémentaires comme le fronton couvert de Lerga, la piscine découverte d'Eslava, celle couverte de Sada........Ainsi que des services privés :  bars, restaurants, gîtes ruraux de grande qualité ainsi que l'incroyable hôtel rural de Gallipienzo.

 

Nous souhaitons concrètement que notre projet soit un complètement au chantier de fouille en activité de Santa Criz, inauguré récemment.  Et sans lequel notre promenade mégalithique aurait moins de sens. Nous voulons rendre la visite d'Eslava et de ses environs plus attractive pour que le visiteur des vestiges de la cité romaine de Santa Criz ne quitte pas le site par le même chemin, en fait nous souhaitons l'inciter à rentrer dans le village et à s'y promener.

 

Avec la numérotation et les explications sur chaque site nous souhaitons inciter le visiteur, « en le prenant par la main » à compléter le parcours pour faire de sa visite à Eslava et ses environs un moment inoubliable.

 

Sur les 6 sites prévus au final, les 3 premiers sont déjà construits, même si quelques détails sont encore nécessaires aux œuvres. Notre objectif pour l'été 2017 est de terminer les 3 premières œuvres, et de construire le quatrième site. Nous pensons que la totalité des 6 sites pourra être effectuée dans 2 ou 3 étés.

 

Enfin, nous accordons une grande importance au travail et à l'engagement collectif, et nous constatons que l'ensemble des réalisations ayant vu le jour ont été faites par des bénévoles (sauf bien entendu lorsque cela nécessitait des engins spéciaux : grues, camions.........)

Notre plus grand souhait est que les choses continuent ainsi tout au long du projet. Aussi, et cela a une grande importance (prenant en compte les objectifs du projet): une association a vu le jour l'été dernier (2016) : « AMIGOS DE ESLAVA » qui compte à ce jour plus de 140 membres.

 

SITE 1    CINQ CYPRES


 

Ce premier site, est né d'une initiative personnelle et l'idée première était que le site se compose uniquement de la plus grande sculpture. L'inspiration est venue de la forme et de l'énergie du cyprès présent sur le site (cyprès planté par la famille Zaratiegui il y a 46 ans), le souhait était d'en faire une réplique, qui au final s'est transformée en 4, avec la forme des cyprès et des menhirs préhistoriques pour guides.

 

A travers cette construction nous souhaitons rappeler la tradition architecturale des cabanes rondes de pierres sèches si abondantes dans ce secteur.

 

Avec les orifices présents sur les deux « menhirs », et tirant profit des fruits secs du cyprès, nous avons souhaité recréer le jeu  « du crapaud et de l'avale-tout » de notre enfance.

 

Curieusement, après avoir décidé de la configuration finale du site, avec ses 5 éléments et son nom, nous avons appris l'existence d'un conte oriental qui s'appelle :  « La cité des 5 cyprès », conte duquel nous avons écrit une nouvelle version, et à travers lequel nous avons souhaité mettre en valeur les sentiments et principes qui nous animent. 

 

   SITE 2   AIGUILLES


   

Le second site devait se situer au centre du village pour montrer aux habitants d'Eslava que le projet cessait  d'être une initiative personnelle et devenait un patrimoine commun à l'ensemble des gens du village, incitant ainsi les habitants à s'impliquer et à être partie prenante du projet.

 

Conditionné par le peu d'espace libre à cet endroit, nous avons décidé d'ériger 5 obélisques inversés dans l'étroit talus existant entre la rue principale du village et et la rue pentue qui accède au fronton.

 

Le mot obélisque en grec signifie aiguille, au sens figuré. Nous avons repris l'idée de l'aiguille dans un sens plus proche de son utilisation villageoise. En effet la pointe est plantée au sol ; et vers le ciel l'orifice de « l'œil » de l’aiguille (chas).

 

Nous représentons ainsi l'un des plus anciens outils de l'humanité, très antérieur à son frère le clou. L'aiguille, outil modeste et humble par sa taille, comme l'était le travail effectué grâce à elle, surtout par les femmes, jusqu'à une époque récente dans les travaux de raccommodage de vêtements usés ou déchirés.

 

Nous souhaitons à travers ce site, rendre hommage à ces travaux fastidieux, faits bien souvent avec peu de lumière, dans l'ombre tel la reconnaissance de ces tâches. Travaux de peu de prestige, quasi toujours féminin et qui s'ils faisaient économiser grandement n'amenaient pas d'espèces sonnantes et trébuchantes au foyer.

 

Une autre signification des 5 aiguilles ;(positionnées en forme « des 5 doigts de la main » ouverte), peut être celle des rayons du soleil levant ou couchant, symbole classique du cycle de la vie. Les 5 puissances de l'âme aristotéliciennes représentées dans de nombreuses religions sous la forme de cinq éclairs, et dont le prolongement en regardant l'œuvre depuis la route est le clocher de l'église.

                                                                                                              

SITE 3     L'OBSERVATOIRE  DU  CORTÈGE- RASSEMBLEMENT


 

L'implantation de cette œuvre se situe à côté du virage important existant avant d'entrer dans le village d'Eslava en arrivant de Tafalla, ce site offre une magnifique vue sur le village, ainsi que du sud-est de la vallée et des Pyrénées.

 

Sur ce site ont toujours été présentes 2 grandes pierres qui faisaient office de bancs pour les promeneurs. Ce lieu a toujours été aussi un lieu de rassemblement, comme son nom l'indique, et de contemplation des étoiles filantes au mois d'août.

 

En nous inspirant du passé, l'objectif était de créer un lieu qui respire la paix et la sérénité et qui invite le promeneur à s'arrêter pour contempler le paysage, réfléchir, se laisser aller à une méditation sereine. Dans cet objectif a été construit un trilithe, en souvenir de ceux observatoires cosmiques que mettaient en place les hommes préhistoriques. Ce « portail » servira à rendre plus visible le site, tout comme il représente une porte symbolique de bienvenue et d'accueil dans le village. A ses côtés une pierre à usage de banc appuyée à une des pierres verticales de l'arche, offrant ainsi une unité à l'ensemble du projet.

 

Nous avons complété le site, en mettant en place un escalier qui permet l'accès au talus situé juste sous le portail, l'espace a été réaménagé en profitant des travaux renouvelant les conduites d'eau, les pierres ont été agencées afin d'offrir une harmonie visuelle. Cela constitue de fait un espace offert à la contemplation et au repos.

 

Pour terminer cet ensemble, nous devons couvrir la base de l'arche de pierres sèches et recouvrir de fin gravier le sol près du banc et ce jusqu'au bord de la route. 

 

                                                 SITE 4    MARCHEUR

 

Nous avons pensé que sur ce parcours une sculpture représentant une figure humaine ne pouvait pas manquer. Le projet consiste à construire un marcheur géant d'environ 5 mètres de hauteur composé de 5 ou 6 pierres (2 pour les jambes, 2 ou 3 pour le torse et 1 pour la tête).

 

Le lieu d'implantation sera au côté du four coopératif, ce lieu ayant été durant beaucoup d'années le point de passage quotidien des habitants qui allaient y chercher l'aliment de base par excellence : le pain.

 

Avec cette œuvre nous voulons aussi nous souvenir de toutes les personnes qui ont vécu et marché tout au long de l'histoire sur les chemins du village. De sa hauteur le « géant » « observera » les anciens, actuels et futurs habitants du village, et cela symbolisera aussi à travers le regard du « géant » le regard du monde sur les humains, marchant sur le chemin de la vie.

 

Le challenge artistique de cette sculpture est de lui donner une expression humaine et une impression de mouvement malgré sa grande taille et sa construction en pierres brutes.

 

 

      SITE 5    KORRONTXOS

 

La référence pré-historique de ce site sont les cercles de menhirs ou cromlech.

 

Le terme korrontxo (ou corroncho) a deux sens dans la région d'Eslava. Un d'eux est les cercles de fer qui enserrent les tonneaux, anneaux avec lesquels s'amusaient les enfants en les faisant rouler en s'aidant d'une tige de fer rigide.

 

Le second sens est celui d'une ronde dansée pendant laquelle les enfants chantaient des comptines en se tenant les mains.

 

Notre projet pour ce site est d'intégrer ces éléments dans une construction formée par trois cercles concentriques. Le cercle extérieur sera formé d'un muret qui pourra faire office de banc, avec trois interruptions qui permettront l'accès aux deux cercles intérieurs. Pour cette construction seront utilisées des pierres étroites, plates qui seront fixées grâce à du mortier à l'intérieur du mur mais qui de l'extérieur auront l'aspect des murs de pierres sèches.

 

 Le cercle intermédiaire sera fait de lauzes (typiques et abondantes dans notre région), d'environ 40 cm de largeur, fixées au sol avec du mortier.

 

Enfin, le cercle intérieur sera formé de 5 pierres verticales, les moins ouvragées possibles, qui symboliseront 5 personnes dansant dans une ronde.

 

Cet endroit aura aussi la fonction de pouvoir servir de lieu de repos et de jeu pour les enfants. 

 

                                                                       SITE 6 ENIGME

 

Un lieu du village que nous ne pouvions laisser en dehors du projet est la place del Patxape, appelée ainsi traditionnellement, dont le nom officiel est la place de la Constitution. Ce lieu est sûrement le plus joli et le plus emblématique d'Eslava. Dans ce lieu chaque année sont mis en place les feux de la St Jean et c'est là qu'on lieu chaque année les traditionnels « calderetes » permettant à tous de se retrouver autour d'un repas, offert par la mairie et confectionné dans chaque foyer.

 

Le problème sur cette jolie place est le manque d'espace libre. C'est pour cela qu'en s'inspirant des gravures rupestres, une phrase sera gravée, phrase énigmatique (quoique fort bien connue par les habitants d'Eslava). Cette phrase sera gravée sur la façade en pierre d'une des maisons de la place.

 

Ce sera une énigme proposée au visiteur, il devra la résoudre, trouver le sens et enfin identifier son supposé auteur, pour cela le visiteur devra faire appel aux habitants, ce qui permettra d'établir un premier contact.

 

A l’épreuve de l'énigme nous souhaitons adjoindre d'autres épreuves comme par exemple la recherche par les enfants d'un animal différent gravé et « caché » sur chaque site. Trouver cet animal gravé, le photographier, ainsi que la phrase originale en latin « UNDE VENIS » (d'où viens-tu ?) qui est gravée sur la façade d'une des maisons du centre du village. Cette phrase, porteuse de sens et qui en même temps invite à la méditation se trouve maintenant également sur un des côtés de l'arche qui compose le troisième site. La récompense offerte « aux découvreurs des énigmes et merveilles d'Eslava » pourra être une consommation au bar du village, ce qui engagerait les visiteurs -promeneurs à le découvrir, un produit typique de la région, une copie du conte « Le village des 5 cyprès »…

 

Notre objectif avec ces épreuves ludiques et patrimoniales, ainsi qu'à travers la mise en place de « répliques adaptées » de jeux traditionnels sur le premier site, est de rendre la visite ludique, interactive entre les visiteurs, les œuvres en leur parcours et les habitants d'Eslava.