ESLAVA  ET SES ENVIRONS

(Information touristique) 

                                                  

Eslava est un village situé au centre de la Navarre, à 57 km au sud de sa capitale, Pampelune, dans une zone de basse montagne située entre les Pyrénées et la plaine de la Ribera.

 

Son caractère  agricole a participé à la formation d'un paysage principalement composé de champs de céréales, de vignes et de splendides oliveraies.

 

La population du village d'Eslava a compté jusqu'à 500 habitants dans les années 50 du siècle passé. Actuellement on estime aux environs de 130 le nombre de résidents à l'année, ce chiffre allant jusqu'à être multiplié par 5 lors des fêtes patronales (début août).

 

Les nombreux vestiges présents sur le territoire de la commune, témoignent d'une présence humaine importante tout au long des siècles dans cette zone. Depuis l'âge de fer jusqu'à nos jours Eslava, qui jouit d'une structuration urbaine défensive typique du moyen âge, témoignage du centre de vie important qu'était le village à cette époque. Dans des écrits datant du XIIIème siècle est relaté l'existence d'un grand château fort qui par ordre du Cardinal Cisneros a été l'un des premiers détruits en 1516 quand la Navarre fut annexée au royaume de Castille. Témoin de cette prestigieuse époque, l'église du village de construction médiévale dans un pur style roman-tardif datant des environs de l'an 1200. De cette première construction demeure le clocher, les colonnes qui soutiennent le chœur, la crypte ainsi que l'arc de son chevet central.

 

Eslava a aussi sur son territoire communal un trésor : SANTA CRIZ. Il s'agit d'une ville romaine, probablement la plus importante de Navarre, faisant actuellement l'objet d'un chantier de fouilles, cela couvre l'ensemble d'une grande cité avec une nécropole où avaient lieu les incinérations, une agora, de grandes villas, forums et place publique.

 

Ont été retrouvés lors des fouilles de nombreuses colonnes, des chapiteaux somptueusement sculptés et des statues de marbres de très grande taille. Marbre provenant de Turquie et d'Italie, ce qui prouve l'importance de la cité au regard des matériaux de grande qualité amenés sur le site pour des réalisations de prestige et de grande beauté.

 

Cette enclave représentée par ces douces vallées fut aussi un important lieu de vie des vascons (basques), ces derniers se sont développés à l'abri de la conquête romaine,  comme nous le savons les vascons et les romains ont collaboré et se sont respectés mutuellement, cela a permis la conservation d 'aspects culturels tels que leurs croyances ainsi que la très antique langue ; l'euskera qui se parlait encore dans cette région jusqu'au XVIIIème siècle et qui perdure aujourd'hui à travers les noms de famille et les lieux-dits et villages.

 

Dans ce cadre se développa la cité romaine de Santa Criz,  qui après plusieurs campagnes de fouilles dévoile peu à peu le faste qui la caractérisait, en particulier durant l'époque impériale aux siècles I et II . 

Un effort conjoint des différents organismes officiels et du village permet aujourd'hui d'organiser les visites du site et des fouilles en cour.

 

Une promenade aux alentours d'Eslava équivaut d'un point de vue urbanistique et architectural, à une immersion au moyen âge, d'où ressortent les villages et les petites villes comme Ujue, Gallipienzo, Sos del Rey Catolico, Sanguesa, Olite et son somptueux palais, les monastères de Leire et de la Oliva , le château de Javier...

 

D'autre part, Eslava et ses environs offrent aux visiteurs une  nature somptueuse, avec de très beaux paysages d'une grande variété, comme la traversée de Eslava ou Lerga jusqu'à Ujue ou Gallipienzo, les gorges de Lumbier et du fleuve Aragon. Les réserves naturelles et ornithologiques.

 

Des activités sportives sont aussi possibles, outre les randonnées : à pied, à cheval en vélo sur des chemins en fort bon état. La proximité du lac de Yesa offre un panel important de sports nautiques. La découverte de la gastronomie du secteur élaborée à base de produits locaux de saison.

 L'art, la culture.........en bref laissez l'émotion de la découverte d'un pays authentique et préservé vous saisir !

 

La région est dotée d'infrastructures touristiques importantes, entre autres le fronton couvert de Lerga, les piscines à l'air libre avec des vues époustouflantes de Caseda et Eslava, celle couverte de Sada..........

 

Des bars, des restaurants généreux où la convivialité authentique est présente. Des gîtes et bien sûr le joyau « Heredad Beragu » hôtel rural remarquable où l'exquis accueil des maîtres des lieux trouve refuge dans l'écrin d'un endroit hors du temps.